Accueil | Contacts SAT-Amikaro chez wikipedia SAT-Amikaro chez Ipernity SAT-Amikaro chez Facebook SAT-Amikaro chez Facebook fil rss

  fr |

La Nouvelle République - 06 mai 2009 - Les bases de l’espéranto en quelques leçons


La Nouvelle République du 6 mai publie en p.13 un article intitulé Les bases de l’espéranto en quelques leçons :

Indre / Châteauroux / testé pour vous

Les bases de l’espéranto en quelques leçons

Pour des débutants, l’association Espéranto-Indre propose les lundis de mai et juin des cours d’initiation. A mon tour, j’ai essayé cette langue internationale.

A part le français, l’anglais et l’espagnol, jamais je ne m’étais frottée à une autre langue. Pourquoi ne pas apprendre l’espéranto, inventé à la fin du XIXe siècle pour permettre la communication entre des personnes de pays différents. L’objectif de cette initiation rapide : acquérir une bonne base pour repartir avec quelques phrases prêtes à l’emploi.

Avant même de se lancer dans la lecture d’une première bande dessinée, un aperçu de l’alphabet semble inévitable. Toutes les lettres se prononcent et tout s’écrit toujours comme on entend. « On ne peut pas faire de faute d’orthographe », nous rassure Maryvonne Houviez, notre enseignante. L’alphabet comprend quatre lettres en moins et six supplémentaires par rapport au français ; des élèves et moi-même essayons de les enregistrer oralement, en les associant à des mots. A comme « arbo » pour « arbre » ; B comme « birdo » pour « oiseau » ; C comme « citrono » pour « citron »… K comme « kato » pour « chat »… « Les racines de l’espéranto ont été choisies en fonction de la fréquence d’utilisation des mots dans les langues d’Europe », poursuit notre professeure.

Quant à la grammaire, elle tient en une seule feuille recto verso. A côté, le français, avec ses exceptions, ses cas particuliers et toutes ses subtilités, peut paraître effrayant. Tous les noms se terminent par « o », les adjectifs par « a », les adverbes dérivés par « e », les verbes à l’infinitif par « i » et les pluriels par « j ». « L’espéranto ressemble à un jeu de construction : on part de la racine et on rajoute des éléments », résume Maryvonne. Les prochains cours seront axés sur la conjugaison, la construction d’une phrase ou d’une question, les suffixes, les préfixes, les prépositions… tous ces petits mots qui ne s’inventent pas mais qui restent indispensables pour tenir une conversation. Et après une heure et demie d’attention, voici comment je pourrai me présenter : « Mi nomiĝas Claire. Mi vivas en Châteauroux. Mi estas ĵurnalistino ».

Claire Neilz

Pratique

> Cours d’initiation rapide d’espéranto pour les débutants tous les lundis des mois de mai et juin, de 14 h 30 à 16 h, à la Maison de quartier Est, 1, rue Jules-Massenet. Cours gratuits.

> Autres créneaux pour les plus initiés : cours adultes les mardis à 15 h et les jeudis à 18 h (conversation) à la Maison des droits de l’enfant, puis les mercredis à 18 h, à la Maison de quartier Est. Pour les enfants, les mercredis, à 15 h, à la Maison des droits de l’enfant.

> Contact : Espéranto-Indre, Maison des associations, 34, espace Mendès-France à Châteauroux. Maryvonne Houviez, tél. 02.54.27.95.51 ou 06.78.90.92.17.

Source : http://www.lanouvellerepublique.fr/...

L’article en PDF : http://www.lanouvellerepublique.fr/...







Voir la liste des articles
de la même rubrique


 
SAT-Amikaro - 132-134, Boulevard Vincent-Auriol - 75013 Paris - 09.53.50.99.58
A propos de ce site | Espace rédacteurs