Accueil | Contacts SAT-Amikaro chez wikipedia SAT-Amikaro chez Ipernity SAT-Amikaro chez Facebook SAT-Amikaro chez Facebook fil rss

  fr |

LADEPECHE.fr - 07 octobre 2009 - « Une centaine de Toulousains pratiquent l’espéranto »


LADEPECHE.fr publie le 20 septembre une interview intitulée "« Une centaine de Toulousains pratiquent l’espéranto »" de Marion Quenut, professeur d’espéranto au centre culturel espéranto de Toulouse.

Langues. Elle est apparue au XIXe siècle.

« Une centaine de Toulousains pratiquent l’espéranto »

JPEG - 17.2 ko

Marion Quenut est professeur de langue, mais une langue pour le moins originale : l’espéranto. Imaginée au XIXe siècle, elle devait être la langue de référence en Europe. Aujourd’hui, elle reste une curiosité.

Depuis combien de temps étudiez-vous l’espéranto ?
J’avais commencé avec un stage avec le centre culturel espéranto de Toulouse. Maintenant, je donne des cours pour débutant dans cette même association.

Pourquoi l’espéranto ?
J’ai un intérêt pour les langues en général et je voyage beaucoup. C’était par curiosité linguistique car l’espéranto est une langue inventée.

Vous vous en servez souvent ?
Pas tous les jours, mais presque. J’ai rencontré des gens avec qui c’est notre langue commune.

Pourquoi étudier l’espéranto ?
Il y a plusieurs raisons. On peut être attiré par le côté idéologique, pacifiste, équitable. ça permet également de faire partie d’une communauté. Moi je suis allé en Lituanie et par réseau j’ai rencontré des gens qui parlent espéranto. Ils m’ont hébergé et fait visiter le pays. Et puis c’est une langue facile à apprendre : il n’y a quasiment pas d’exceptions c’est une langue logique, simple mais riche. De plus, elle est équitable car ce n’est la langue maternelle de personne, tout le monde doit faire un effort pour l’apprendre. Il n’y a pas de privilégié.

Est-ce une langue répandue ?
C’est difficile à quantifier car beaucoup l’ont appris seul sur internet, qui est un peu devenu le pays de l’espéranto. On estime entre 1 et 5 millions de personnes qui parlent la langue dans le monde. Sur Toulouse, on dénombre environ une centaine de personnes espérantistes dont une dizaine qui le parle vraiment très bien.

Cours de conversation en espéranto ce soir à 20 heures à la maison de quartier de Rangueil, 19 rue claude Forbin. Contact : 0561255577

Sur le même thème :
- Rangueil. Repas-tchache
- Rangueil. Il valorise l’espéranto dans les écoles
- Saint-Aubin. Débats en espéranto
- Venez apprendre l’espéranto à l’EISE
- L’espéranto prend langue
- Toute la tradition chinoise par l’espéranto
- Toutes les cultures auront la parole
- Rangueil. Cours express d’espéranto
- Carmes. Cours d’espéranto
- Le tour des quartiers

Source : http://www.ladepeche.fr/article/200...







Voir la liste des articles
de la même rubrique


 
SAT-Amikaro - 132-134, Boulevard Vincent-Auriol - 75013 Paris - 09.53.50.99.58
A propos de ce site | Espace rédacteurs