Accueil | Contacts SAT-Amikaro chez wikipedia SAT-Amikaro chez Ipernity SAT-Amikaro chez Facebook SAT-Amikaro chez Facebook fil rss

  fr |

Ouest-France - 18 juin 2010 - Gaby Tréanton pratique l’espéranto depuis 74 ans


Ouest-France publie le 18 juin un article intitulé Gaby Tréanton pratique l’espéranto depuis 74 ans.

Gaby Tréanton pratique l’espéranto depuis 74 ans

JPEG - 132.5 ko

Mercredi, ses amis espérantistes, avaient organisé une réception en l’honneur de Gabrielle Tréanton. Cette dernière fêtait ses 90 ans et son attachement à la langue universelle depuis 1936.

« Gaby », comme l’appellent tous ses amis, est originaire de la région de Guingamp. Très tôt, elle s’est inquiétée de savoir comment on allait accueillir les réfugiés au sortir de la guerre d’Espagne. Son père lui suggère de communiquer en espéranto. Ce sera son premier contact avec la langue, initiée par le docteur Ludwik Lejzer Zamenhof, à la fin du XIX e siècle.

Dix ans plus tard, « Gaby », tout en exerçant son métier d’institutrice, apprend cette langue en autodidacte. Après avoir enseigné à Bréhat, Lanvellec, elle termine sa carrière d’institutrice à Saint-Quay-Perros. Dès lors, elle a consacré sa vie à l’espéranto. Elle l’enseigne, gratuitement, et reçoit ses élèves dans sa coquette demeure kénanaise. « Mon premier élève était un Suédois », dit-elle. [1]

Les amis de « Gaby » ne tarissent pas d’éloges sur celle qui a fêté ses 90 ans, le mois dernier, lors d’un congrès international d’espéranto en Allemagne : « C’est une personne humaniste, citoyenne du monde qui aime et s’intéresse aux gens. »

« Saint-Quay-Perros a toujours été réceptive à l’espéranto. Nous avons toujours bien reçu quand nous avons accueilli des étrangers, notamment après la guerre de Bosnie. Je remets donc aux représentants de la municipalité, le diplôme de l’étoile verte de l’espéranto (1) », annonce Gabrielle Tréanton, à la fin de la cérémonie en son honneur.

(1) Étoile à cinq branches, représentant les cinq continents, et verte (la couleur de l’espérance).

Source : http://www.ouest-france.fr/actu/act...

Voir aussi :
- Le Télégramme - 19 juin 2010 - Esperanto. Gaby Tréanton fête ses 90 ans


[1]

JPEG - 46.1 ko
Gaby Tréanton

Réaction de Gaby Tréanton : Je ne pensais pas trouver sur internet l’article d’Ouest France à l’occasion de la remise de la Verda Stelo a la municipalité de St Quay Perros. Au lieu de 74 ans d’espéranto il s’agit en fait de 64 ans. En 1936 j’apprenais l’existence de l’espéranto mais ne savais ou m’adresser. C’est 10 ans plus tard en 1946 que j’ai lu l’annonce de M. Micard sur une revue syndicale, l’Ecole Libératrice, concernant des cours d’espéranto par correspondance. J’y adherai et je reçus ce cours de Lyon. Mon 1er espérantiste rencontré etait Karl Ullstrom suédois mais il n’etait pas mon élève. Il parlait la langue mieux que moi. Mes premières élèves en 1947 étaient des écolières de 12 ans. Malgré ces petites erreurs l’article d’Ouest france, du Télégramme de l’ouest et de l’hebdomadaire Le Tregor ont été favorables a l’espéranto. N’est-ce pas l’essentiel ?... Gaby Tréanton







Voir la liste des articles
de la même rubrique


 
SAT-Amikaro - 132-134, Boulevard Vincent-Auriol - 75013 Paris - 09.53.50.99.58
A propos de ce site | Espace rédacteurs