Accueil | Contacts SAT-Amikaro chez wikipedia SAT-Amikaro chez Ipernity SAT-Amikaro chez Facebook SAT-Amikaro chez Facebook fil rss

  fr |

Ouest-France - 20 octobre 2010 - Passage de relais à la présidence de « Pluezec esperanto » - Plouézec


Ouest-France publie le 20 octobre un article intitulé Passage de relais à la présidence de « Pluezek-Esperanto » - Plouézec [1].

JPEG - 142.8 ko

Passage de relais à la présidence de « Pluezek-Esperanto » - Plouézec

Samedi, Roger Eon, président depuis la création de l’association « Pluezek-Esperanto » il y a 14 ans, a passé la main à Jean-Claude Dubois. Il continuera toutefois à s’impliquer compte tenu de la quantité et de l’importance des projets envisagés pour l’année.

Un bilan inespéré

Roger Eon est fier de son bilan : « Avec les rencontres internationales, on a réussi à créer à Plouézec un événement connu et reconnu dans le monde de l’espéranto. Lorsqu’on a commencé cette aventure, personne n’y croyait vraiment. Ce qui prouve que l’addition des volontés et des compétences permet de créer des choses inespérées ». ll a remercié les acteurs de cette réussite, « une équipe fiable, les trois soeurs, Hélène Caous, Jeanne Pouhaer et Marie Eon, Josiane Cado, la responsable de la logistique, les professeures : Louisette et Jeanne, Odile Barbotin qui s’occupe des débutants... »

La relève

Jean-Claude et Hélène Dubois habitent Saint-Michel-en-Grève. Ils ont commencé à apprendre l’espéranto il y a cinq ans. Ils se débrouillaient en anglais et en allemand, ont habité en Afrique et aiment voyager. « On voulait connaître l’Asie et on savait que là-bas, on serait très limités pour discuter avec les gens. » Ils enseignent désormais l’espéranto. Ce sera parfait pour leur prochain voyage au Népal !

Des projets à la pelle

On fêtera en 2011 le 15 e anniversaire des rencontres ; les relations avec les espérantistes bretons seront développées ; un jumelage informel avec le Népal est en cours avec la participation de huit membres de l’association aux « rencontres himalayennes » en février ; une réflexion est menée sur l’écriture d’une charte des villages espéranto qui conduirait à la création d’un label.

Le maire, Jacques Mangold, soutient cette démarche : « Vous nous faites voyager. Pour une association locale, c’est rare d’être ainsi en lien avec des territoires si lointains ! »

Source : http://www.ouest-france.fr/actu/act...


[1] Dans l’article original apparaît la forme incomplète en espéranto "Pluezec esperanto" que nous avons donc rectifiée







Voir la liste des articles
de la même rubrique


 
SAT-Amikaro - 132-134, Boulevard Vincent-Auriol - 75013 Paris - 09.53.50.99.58
A propos de ce site | Espace rédacteurs