Accueil | Contacts SAT-Amikaro chez wikipedia SAT-Amikaro chez Ipernity SAT-Amikaro chez Facebook SAT-Amikaro chez Facebook fil rss

  fr |

26 juillet : 114ème anniversaire d’une langue...


Fêter l’anniversaire d’une langue est une chose peu commune. Pourtant, le 26 juillet 1887, à Varsovie, dans une Pologne alors sous occupation et disparue de la carte, paraissait un manuel en russe intitulé "Langue Internationale". Le climat d’oppression, de censure et de haine entre nationalités et religions conduisit son auteur, le Dr Lejzer Ludwik Zamenhof (1859-1917), alors âgé de 28 ans, à adopter un pseudonyme neutre : "Doktoro Esperanto". C’est en effet sous le nom "Esperanto" que cette langue, elle-même neutre, se popularisa. L’espéranto fut tout autant l’objet d’admiration et d’approbation de la part d’esprits éclairés que de mépris et de répression sous les régimes obscurantistes et totalitaires. La censure et les interdictions, les propos malveillants ou dévalorisants formulés à son encontre ne l’ont cependant jamais empêché d’accroître l’étendue de ses créations et applications, et de son aire géographique.

Les motivations qui conduisent à l’apprendre et à en faire usage sont aujourd’hui très diverses. Si certains y voient une activité de loisirs, un moyen de voyager et de trouver des amis à travers le monde, d’autres recherchent dans sa pratique le moyen d’enrichir leur bagage linguistique et culturel, ou encore de se libérer de la façon de penser et de voir le monde liée à la langue d’un pays ou à une langue dominante. L’idée de rapprochement des peuples et d’une meilleure compréhension internationale reste très forte. D’autres démarches visent à étendre ses applications commerciales ou professionnelles, notamment en Chine où Radio Pékin émet en espéranto depuis 1964 et où, contrairement aux pays de l’Union européenne, par exemple, aucun obstacle n’est opposé à sa présentation et à son admission dans l’enseignement.

L’espéranto est aujourd’hui présent dans de nombreuses villes et localités, sur les ondes hertziennes comme sur Internet. De nombreux sites permettent d’en découvrir les aspects historiques, linguistiques, pédagogiques et pratiques, et de mieux comprendre comment, par la possibilité de l’apprendre dans les meilleurs délais, à moindres frais et avec un effort très réduit, il libère des moyens considérables pour d’autres activités. Cette découverte est possible en 41 langues sur le site www.esperanto.net. Sous le titre "L’espéranto au présent", un "état de la langue" peut être lu en français sur les pages web Un bel héritage







Voir la liste des articles
de la même rubrique


 
SAT-Amikaro - 132-134, Boulevard Vincent-Auriol - 75013 Paris - 09.53.50.99.58
A propos de ce site | Espace rédacteurs